FAQ / Glossaire

• Formats de signal vidéo CCTV

• Capteur d’image

• Processeur digital du signal ou DSP

• Contrôle intelligent d’infrarouges ou Smart IR

• Une reproduction améliorée de tons ou ATR / ALTM

• Balance des blancs automatique ou AWB et ATW

• Une compensation de lumière de fond ou BLC

• Large gamme dynamique ou WDR / DWDR / HDR

• Réduction de bruit ou 2D-NR / 3D-NR / Smart-NRR

• Filtre IR CUT ou ICR

• Contrôle automatique de gain ou AGC

• Auto Iris o Iris DC

• Exposition automatique ou AE / AES

• Digital Slow Shutter ou Sense-Up 

• Masques de confidentialité ou Mask

• Compensation de fortes lumières ou HLC

• Effet miroir ou Mirror/Flip

• Fréquence de capture ou Shutter

• Détection de mouvement ou MD

• Caméra motorisée ou PTZ

 

• Formats de signal vidéo CCTV

CVBS: Il s’agit d’un signal analogique de vidéo composite, concrètement dans le système PAL qui est

traditionnellement connu comme “analogique”

Les caméras de ce système sont simples d’installer et qu’elles utilisent un câble coaxial pour transmettre le

signal de vidéo en permettant même une distance de 300m

Sa résolution se mesure dans des lignes horizontales de télévision (TVL)

IP: Il consiste en signal numérique qui est transmis à travers du protocole IP, étant connu aux caméras de

ce format comme caméras réseau ou caméras IP

Son installation est plus complexe et requiert certaines connaissances, au contraire elle permet une vidéo

de haute résolution

Sa résolution s’exprime en Mégapixels

HD-SDI: High Definition Serial Digital Interface est un signal numérique sans compression pour vidéo de

haute résolution avec le scanning progressif qui permet d’être transmis au moyen d’un câble coaxial avec la

même simplicité que dans le système analogique, mais avec des distances maximales de 100m

Sa résolution s’exprime comme 1080p (2 Mégapixels) ou 720p (1 Mégapixel)

HD-CVI: High Definition Composite Video Interface est un signal analogique de vidéo composé qui permet

de transmettre une vidéo de haute définition à travers d’un câble coaxial de forme analogue au système

conventionnel

Permet de transmettre vidéo, audio et données à travers d’un seul câble coaxial aux distances de 300~500m

ou utiliser un câble UTP au moyen de baluns aussi comme dans le système analogique

 

• Capteur d’image

Le capteur “numérique” d’une image c’est l’élément de la caméra qui se charge de capter la lumière qui

compose l’image

Il s’agit d’une puce formée par une matrice de photodiodes sensibles à la lumière (pixels) qui après être

exposé capturent l’image photographique, en changeant la lumière en signaux électriques qui seront une

représentation électronique de l’image

Les types les plus habituels de capteurs sont CCD et le CMOS, dans des tailles, mesurées par sa diagonale,

d’un 1/4 “et un 1/3” d’un pouce

Les capteurs CCD transportent la charge à travers de la puce jusqu’à un convertisseur analogique -

numérique qui change la valeur de chacun des pixels en valeur numériques (0 ou 1) en mesurant la charge

qui lui arrive

D’un autre côté, les capteurs CMOS contiennent quelques transistors dans chaque pixel et le processus de

conversion numérique se produit dans la propre structure du capteur, par ce que l’on n’a pas besoin d’un

convertisseur ajouté

 

• Processeur digital du signal ou DSP

La puce qui traite le signal digital qui sort du capteur digital d’image

Il a l’habitude d’être associé à un convertisseur duquel le signal sort dans le format établi: Analogique CVBS,

IP, HD-SDI, HD-CVI

Quelques DSP incorporent un menu visualisable dans un écran (On Screen Display ou OSD) qui permet

Glossaire

Définitions

129

de configurer les paramètres et les ajustements de la caméra, soyez déjà à travers d’un bouton -joystick

incorporé ou à travers d’un télécommande UTC additionnel connecté à la sortie de la caméra

Ils existent plusieurs DSP’s amplement étendus comme ils peuvent être le Sony© Effio-E ou le Effio-P d’une

qualité 960H

Autres modèles CMOS ils incorporent le traitement de l’image dans le propre capteur comme c’est le cas de

Pixim© avec sa fameuse fonction Ultra WDR réel, obtenu après avoir traité chaque pixel individuellement

 

• Contrôle intelligent d’infrarouges ou Smart IR

Il consiste de réaliser un traitement intelligent de l’illumination et une couverture des infrarouges dans une

vision nocturne. De façon à ce qu’une image soit obtenue avec illumination IR uniforme, sans des zones

brûlées (surexposées) au centre, ni les zones obscures dans le contour

 

• Une reproduction améliorée de tons ou ATR / ALTM

LE ATR réalise des améliorations des tons en ajustant le contraste particulier de chaque zone colorée

en tenant en compte l’information sur la luminance, en compensant la dégradation de tons découlée à

l’existence de zones très illuminées ou peu illuminées à l’intérieur de la même scène

L’ALTM c’est une méthode de mappage des tons qu’elle réussit à améliorer les transitions et des gradations

entre des zones obscures et claires “améliorant” le rang dynamique de la caméra

 

• Balance des blancs automatique ou AWB et ATW

Règle automatiquement la balance des blancs, en obtenant que les couleurs se reproduisent avec une plus

grande véracité, alors que la fonction ATW réalise un suivi automatique des conditions d’illumination de la

scène et de sa variation, en réalisant des ajustements continus dans la balance de blancs (En suivi)

 

• Une compensation de lumière de fond ou BLC

Les caméras disposent de quelques rangs dynamiques plus limités que l’Oeil humain, ce qui complique la

reproduction de transitions d’obscur à lumineux avec un contraste accentué

La fonction BLC diminue cet effet en réalisant des ajustements dans l’éclat et le contraste pour obtenir que

l’objet de la zone peu illuminée soit discernable

 

• Large gamme dynamique ou WDR / DWDR / HDR

La fonction WDR acquitte le problème du rang peu abondant dynamique en appliquant des techniques

comme l’usage de différentes expositions afin desquelles ils peuvent traitez tant les objets des zones

illuminées comme ceux-là des obscures

Il s’appelle DWDR ou Digitale WDR quand la compensation se réalise par une approche digitale qui analyse

différentes zones d’illumination de l’image, alors qu’il se parle de WDR Réel quand la caméra dispose des

Glossaire

Définitions 130

moyens pour réaliser, réellement, deux captures de la même scène avec deux différentes expositions,

l’adaptée à la zone claire et autre à la zone obscure, en utilisant les deux pour produire l’image finale

LE HDR ou des améliorations considérables présentent un haut rang dynamique dans des transitions de

haut contraste

 

• Réduction de bruit ou 2D-NR / 3D-NR / Smart-NRR

Le bruit est une partie résiduelle du signal qui n’a pas de relation avec la lumière captée et par conséquent

avec l’image originale

La fonction 2D-NR réalise une suppression du bruit dans le photogramme, alors que 3D-NR de plus il inclut

la comparaison d’un photogramme avec le suivant (une comparaison temporelle), qu’un mouvement semble

très effectif dans des scènes avec peu de mouvement où les images successives seront très similaires

Dans le Smart-NR la chambre sélectionne un type ou l’autre comme c’est convenable

 

• Filtre IR CUT ou ICR

Un filtre IR CUT est un composante mécanique et mobile en ce qu’il se situe en face de l’objectif avec afin

d’éviter qu’il pénètre la lumière infrarouge qui dénature les couleurs visibles dans le mode Jour et qui se

retire automatiquement quand il est nécessaire que la caméra fonctionne dans mode Nuit avec illumination

IR

Le résultat ce sont des couleurs plus réelles et par conséquent une image de plus grande qualité

 

• Contrôle automatique de gain ou AGC

Il permet d’ajuster le gain de l’image en amplifiant électroniquement le signal en obtenant une plus claire

image, mais dans une contrepartie, nous rappelons que le signal porte un bruit de fond qui se trouve aussi

amplifié avec cette méthode

 

• Iris automatique ou Iris DC

Il se compose d'un contrôle direct de l'appareil sur l'ouverture de l'iris de sorte que la caméra peut

contrôler la lumière incidente sur le capteur

 

• Exposition automatique ou AE / AES

C’est un contrôle électronique automatique qui facilite au capteur varier la vitesse d’obturation (shutter) de

la puce pour s’adapter à l’illumination moyenne de la scène, de façon à ce que, quand la puce a augmenté

la vitesse d’obturation, elle reprenne moins une lumière bien que l’image soit plus fluide et après l’avoir

diminuée nous aurons une plus grande sensibilité à la lumière mais il nuira au mouvement

 

• Digital Slow Shutter ou Sense-Up

Il permet d’augmenter l’illumination moyenne de la scène de forme considérable, même dans des conditions

de très basse luminosité (0.00035Lux), mais en pénalisant la fluidité du mouvement, dont on déduit qu’il

fonctionne très bien pour des images statiques mais ce sera une solution compromis où est important la

fluidité et l’éclat des objets dans un mouvement

Glossaire

Définitions

131

 

• Masques de confidentialité ou Mask

Parfois il est nécessaire de cacher les zones de la scène qui ne doivent pas apparaître dans l’enregistrement

et pour cela, quelques caméras incorporent la fonction d’inclure dans l’image des zones opaques devant la

zone qui est précise de masquer

 

• Compensation de fortes lumières ou HLC

Cette fonction nous permet de cacher ou d’assombrir le fort éblouissement qui produisent les focaux de

lumière intense en réalisant un investissement dans l’éclat de l’image en obscurcissant totalement les aires

qui étaient d’avance blanches par effet du focale, de façon à ce que l’éblouissement n’affecte pas au reste

de l’image

 

• Effet miroir ou Mirror/Flip

Différentes positions d’installation des caméras provoquent que, parfois, nous obtenons des images

inversées et pour le résoudre, une fonction s’incorpore à la caméra inverse l’image verticalement ou

horizontalement

 

• Fréquence de capture ou Shutter

Il permet de sélectionner d’une forme manuelle la “vitesse d’obturation” de la puce pour régler l’entrée de

lumière à la caméra, en affectant à son tour à la fluidité de vidéo

Normalement, cette fonctionnalité permet d’établir deux manières, appelés High Luminance et Low

Luminance. Le premier permet de sélectionner des obturateurs rapides et a l’habitude de s’améliorer avec

un contrôle Autoiris, le deuxième traite à des basses vitesses d’obturation et a l’habitude de s’améliorer avec

un contrôle de la fonction AGC ou bien DSS

 

• Détection de mouvement ou MD

Il faut distinguer entre deux types de détection, réel (au moyen d’un capteur PIR) ou analytique (par

traitement de l’image) appelé “par videosensor”, qui consiste en comparaison entre des photogrammes

successifs en analysant les changements dans l’image avec une fiabilité entre moyenne et haute

 

• Caméra motorisée ou PTZ

Les caméras qui incorporent un mouvement motorisé de Pain / Tilt / Zoom avec un contrôle distant au

moyen d’un port et un protocole de communication (par exemple le port RS485 et un protocole Pelco)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  • Facebook Basic Black
  • YouTube Basic Black
  • SoundCloud Basic Black
  • Twitter Basic Black